Les ossements

Les ossements (Niv 2)

 

Quoi de plus beau que quelque ossements sur un plaine désechée ? Apprenons à peindre des os naturels que vous pourrez incorporer à vos créations.

 

 Sommaire :

 - 1) Prom'nons nous dans les bois... 

  - 2) Préparation

  - 3) Peinture

 

 -1) Prom'nons nous dans les bois... :

 Pour faire de beaux ossement, ils nous faut : des ossements, à moins d'être un dieux de la sculpture d'argile.

  Où trouver ces ossements ?

  Vous en trouverez beaucoup en forêt, le plus souvent, aux pieds d'arbres. En effet, on doit cela à la chouette hulotte, qui sévit dans les régions boisée française.

hululator.jpg

Hululator

  Vous les trouverez sous formes de pelotte de déjection, ou sans pelotte (celle-ci à été décomposée ou bien rongée par des petits insectes).

pelotte-de-dejection.jpg

La charmante pelotte de déjection 

  Lesquels choisir ?

  Prenez ceux qui vous conviennent, selon l'échelle, le contexte de votre décor.

 

 - 2) Préparation :

  Il va de soit que nous ne pouvons pas peindre cet os recouvert de poils ou de moisissure.

  Deux solutions :

   Le netoyage à l'acétone :

    Voir ici : Pour utiliser des squelettes naturels

   Le netoyage naturel :

nettoyage.jpg

    Déposer vos ossement sur une fourmilière, laissez passer une nuit/journée et revenez prendre vos ossements. Les petites fourmis auront prélevées tout ce qui les intéresse, résultat il ne reste que l'os.

 

  Résultat, quelque soit la technique, on se retrouve avec un bel os bien propre :

photo-0017.jpg

 

 - 3) Peinture : 

photo-0016.jpg

  Pourquoi peindre un os qui est déjà de couleur naturelle ?

  Bonne question, vous pouvez parfaitement le laisser tel quel, cependant, dans la nature, les os sont très rarement de couleur parfaitement pure, il sont couvert de moisissure, de poussière. C'est ce que nous allons essayer de restituer.

  Dans ce cas pourquoi ne pas garder l'os tel que nous l'avons trouvé en forêt ?

  Autre bonne question, vous pouvez une fois de plus le garder naturel, mais puisque tous les éléments de votre décor sont peints de manière factice, il y a un certain style qui naît. Si vous y ajouter un élément non traité (peinture, sculpture,etc ), vous risquez de créer un fort contraste. De plus la peinture pourra accroître l'effet de relief, et ajouter certain effets. A vous de voir Clin d'œil

  Par quoi va-t-on commencer ? Aller, vous savez bien maintenant !

  Et oui la petit sous-couche.

photo-0018.jpg

  Préparez une teinte grise/jaune sombre. Essayer d'obtenir une couleur proche de celle d'un os sale. Appliquez-la sur toutes les surfaces, en laissant les creux en noir.

  Préparez une teinte jaunâtre, que nous appliquerons à certains endroits uniquement (à vous de choisir), elle aura pour but de créer un contraste lors de couche suivante.

photo-0068.jpg

photo-0070.jpg

  Passez une teinte couleur os plus claire que la précédente en dégradé (voir : Techniques de peintures). Laisser apparaître la couche précédente dans les creux.

photo-0082.jpgphoto-0084.jpg

  Pour les dents, qui sont un détail important, si il y en a, utilisez la teinte jaunâtre.

  Passer ensuite une couche blanche très fine sur les arrêtes. 

  Suivi d'un lourd lavis de noir.

photo-0090.jpg

  Votre ossement est prêt.

photo-0116-1.jpg

 

 Vous êtes désormais armés pour ajouter ce petit détail fort sympathique à vos créations.

 

Buck

 

Un petit Pourboire ?

  

 

  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×